20 janvier 2019 – Résultats Open des jeunes de Paris Kata – 3 médailles d’Argent et une médaille de Bronze !

Groupe Horizon Karaté Club compétition

Nous voilà de bon matin, 10h pétantes au gymnase Max Rousié, 28 rue André Bréchet dans le 17e arrondissement de Paris, pour l’Open des jeunes. Ce centre sportif, anciennement dénommé gymnase Pouchet, était le lieu de compétition de prédilection de votre cher coach pour toutes les compétitions départemental. Un peu comme le gymnase Didot aujourd’hui. #nostalgie

A noter que parallèlement, un cours de Yoga a lieu au club pour l’habituel cours du dimanche matin.

L’Open des jeunes kata, intitulé de la compétition du jour, est le second rendez-vous parisien de la saison pour les jeunes techniciens. Il a un double intérêt. D’une part confirmer ou renverser les hiérarchies établies lors de la Coupe Elite, et d’autre part de s’entraîner avant les rendez-vous régionaux et nationaux à venir. Pour les poussins, il s’agit de la seule compétition kata individuel de la saison. Contrairement aux Coupes, les Opens ne sont pas qualificatifs et ont un aspect “entraînement” plus prononcé. Ceux qui perdent au premier tour entrent en “Division 2” et font un nouveau tournois entre eux, avec repêchage 3e place. Ainsi, tous les participants sont assurés d’au moins deux katas.

Paradoxalement, le niveau aux Opens est parfois plus élevé qu’aux Coupes, car ils sont ouverts à tous les licenciés, notamment Île-de-France.

Poussin(es) (enfants 6-7 ans)

Raphaël TRACOL / Elliott BOKOBZA / Maxime JULLIAND
Marie VAZQUEZ / Lily-Emeline BRODERSEN / Bethsabée BUCHERON

Marie VAZQUEZ Médaillée d’Or Division 2, Bethsabée BUCHERON Médaillée d’Argent Div. 2

Marie, 7 ans, s’entraîne beaucoup et sait qu’elle a la qualité technique et sportive pour dominer l’Open des jeunes aujourd’hui. L’année dernière, à 6 ans et déjà dans la catégorie poussine, elle avait échoué 2-3 en finale. Au premier tour, cependant, Marie se fait surprendre par une adversaire inconnue mais d’un excellent niveau, et perd 0-3. Quelle est cette karatéka ? Une compétitrice d’Essonne (meilleur vivier de France en Kata) qui vient spécialement pour s’entraîner en vue de l’Open d’Île-de-France. Cette karatéka terminera 1ère division 1 sans perdre un drapeau. Tout s’explique. Reste la frustration, et la division 2 pour se rattraper.

Marie ne se laisse pas abattre et se qualifie en finale Div. 2 en gagnant ses deux tours suivants 3-0 (Heian Nidan) , 3-0 (Heian Shodan).

De son côté, après s’être faite surprendre au premier tour, Bethsabée (1ère compétition) remporte deux katas (Taikyoku Shodan puis Heian Shodan). La voilà opposée à Marie dans une finale Div.2 100% HKC. Bethsabée est logiquement dépassée techniquement, mais son parcours est de bon augure pour la suite. De bonnes sensations pour cette première face aux juges !

Pour Marie, sa médaille d’or division 2 a néanmoins un goût amer. La voilà prévenue avant l’heure de la difficulté du niveau régional. Rappelons que tout est à construire avant la première “saison pleine” de compétitions à partir de pupille l’année prochaine.

Marie VAZQUEZ championne Kata division 2

Médaille baby karaté

Elliott BOKOBZA Médaillé de bronze !

Elliott démarre bien sa compétition avec un Heian Shodan sans erreur bien que trop haut sur ses jambes. Il l’emporte 3-0 et file vers le second tour.

Sauf que les tours passent, et Elliott n’est toujours pas appelé. Finalement, nous nous apercevons que les officiels ont tout simplement oublié Elliott sur les tableaux. Erreur rattrappé in extremis, et Elliott reprend sa compétition. Malheureusement, il s’incline sur le fil 1-2 (Heian Nidan) et joue désormais pour la 3e place. 

Un troisième tour en sa faveur 3-0 (Heian Nidan) lui offrira le bronze, et le seul podium div1 du club de la matinée…! Bravo !

Elliott médaille de bronze Babie Karaté (light)
Elliott en est encore tout décoiffé !

Maxime JULLIAND Médaillé d’Argent Division 2

Résultat en demi-teinte pour Maxime, et frustrant. Il aura perdu ses deux duels serrés de la journée. Tout d’abord au premier tour, où il s’incline 1-2 (Taikyoku Shodan). Heureusement Maxime se reprend bien et reporte les deux tours suivants 3-0 (Heian Shodan) les deux fois. Après une nouvelle défaite 1-2, puis une victoire 3-0 sur Heian Nidan, il termine la compétition à la seconde place Div.2. Reste une médaille d’argent, et la sensation que Maxime doit régler des défauts techniques et ses postures pour pouvoir prétendre évoluer dans une autre catégorie, celle des favoris du tableau. Il a tout pour.

Médalles poussins HKC

Pupilles (enfants 8-9 ans)

Après une pause déjeuner bien au chaud après la fraicheur du gymnase, nous voilà de retour pour les pupilles.

Pupilles masc. : Milo SABAH / Lucas LAMEIRA / Octave BOKOBZA
Pupilles fem. : Yu ARASSE-MIYATA / Joséphine d’ALBIS

Salut pupiles enfants karatéka

Place aux pupilles masculins & féminins. Dans cette catégorie relevée, le club a un bonne chance avec Yu ARRASSE-MIYATA chez les filles, et n’espère pas de podium chez les garçons en l’absence d’Adam FROTTIER aujourd’hui. Cependant, cette compétition garçon est une bonne occasion pour justement élever le niveau des élèves de cette catégorie, qui peinent encore à prendre la (difficile) relève d’Antonin, Gabriel et Wissem l’an passée. Milo SABAH, plus à l’aise en combat, Octave BOKOBZA, qui commence tout juste les compétitions, et Lucas LAMEIRA qui n’a que quelques mois de karaté derrière lui, devront prendre un maximum d’expérience aujourd’hui.

Entraînement pupilles Kata

Entraînement Pupille Karaté Kata

Yu ARASSE-MIYATA devra se contenter de l’argent

Yu compétition Kata enfant

Vainqueur de la Coupe Elite, Yu avait sur ses épaules la lourde charge de confirmer et d’assumer un statut de favorite, pour seulement sa seconde compétition officielle.  Yu domine nettement son premier adversaire mais ne s’impose étrangement que 2-1 (Heian Nidan), elle confirme sitôt après 3-0 (Heian Sandan) sans être inquiétée.

Finale Kata Open des jeunes Paris

Entraînement Heian Yondan.JPG

En finale de cet Open des jeunes, elle rencontre une impressionnante adversaire de région et s’incline logique 0-3 (Heian Yondan). De quoi appréhender la mesure du niveau régional avant l’Open d’Île-de-France. Toujours est-il qu’avec sa médaille d’argent, Yu confirme sa domination parmi les karatékas parisien.

Dans la même catégorie, Joséphine connait un Open des jeunes difficile. Sans démériter, mais surclassée, elle chute au premier tour 0-3 (Heian Nidan), Joséphine continue ses efforts et remporte le 1er tour Division 2 avec un beau Heian Sandan 3-0. Elle échouera en revanche au 3e tour et devra se contenter d’une 3e place division 2. Joséphine peut mieux faire. Elle se libère de plus en plus en compétition (seulement la seconde en kata), les résultats devraient venir avec l’expérience de ces rendez-vous.

Lucas LAMEIRA tire son épingle du jeu !

Lucas médaille de bronze kata karaté

Lucas, régulier à l’entraînement,  joue avec ses moyens modestes ne connaissant que les premiers katas Taikyoku Shodan, Heian Shodan & Heian Nidan. Il échoue conte Zakari (Taiki Club) 0-3 au premier tour. Commence alors un beau parcours en division 2 : 3-0, 2-1, 1-2 et 2-1, Lucas affiche un bilan de trois victoires pour deux défaites au total et accroche une belle 3ème place D2 pour sa première participation, bravo !

Benjamin(es) (enfants 10-11 ans)

Place aux choses sérieuses, avec les Benjamins. La  tension monte d’un cran. La plupart des compétiteurs sont sur le circuit depuis plusieurs années. Ils sont nombreux chez les filles comme chez les garçons, bien décidés à un podium lors de cet Open des jeunes.

Benjamin : Wissem JEMAI / Gabriel VAZQUEZ / Antonin FROTTIER
Benjamine : Camille JULLIAND

Camille JULLIAND en argent !

Salut pupilles Karaté Kata

Deux faits importants sont à noter en ce début d’Open chez les Benjamines. D’une part, les absences d’Ines ORDONEZ (Kimeydo CENTER – déjà absente lors de la Coupe Elite en novembre) et surtout de Laure BAUDARD (Nice R), tenante du titre de la Coupe Elite Paris. D’autre part la présence de plusieurs karatékas de très bon niveau venues d’Essonne ou de Seine-Saint-Denis. Le terrain de Camille n’est donc pas complètement dégagé. Rappelons que Camille s’est classée 3e à la Coupe Elite, battue uniquement par Laura BAUDARD. Tout est donc possible aujourd’hui, et l’objectif est clairement annoncé, l’or aujourd’hui.

Camille s’en sort bien avec un 1er tour remporté 2-1 (Heian Yondan), puis un second tour très bien négocié face à Pauline BAVAROIS qu’elle avait battue 3-2 à la Coupe Elite pour le bronze. Cette fois, Camille s’impose nettement 3-0 (Heian Godan).

Camille est en finale. C’est peut-être sa chance, elle qui, habituée des podiums, cours toujours après le titre Kata en Coupe Elite ou en Open des jeunes. Le parcours s’arrête malheureusement à une marche de l’or face à une karatéka de la région. Un kiai oublié à la retombée du saut d’Heian Godan, une finale un peu en deca de sa demie, et Camille s’incline contre légèrement plus forte qu’elle 0-3. Rageant, car il ne manquait pas grand chose. Mais positif néanmoins, preuve que seule Laure BAUDARD et aucune autre la surclasse dans les karatékas parisienne, et une belle médaille d’argent à la clef !

Echarpes Horizon Karaté Club Emilie et Julie
Dans les gradins, la ferveur a rarement été aussi intense…!

Antonin FROTTIER s’empare de la médaille d’argent !

Salut benjamins karaté

“S’emparer” est bien le verbe approprié. Quelle catégorie pour cet Open des jeunes ! Une dizaine de compétiteurs sont de bon voir très bon niveau, dans une catégorie qui compte 24 karatéka. On se regroupe dans les gradins pour suivre au plus près la dernière catégorie de la journée, qui s’annonce la plus serrée. Les promesses seront plus que tenues.

Il n’y pas de tour facile, surtout une entrée en matière, et Antonin s’en sort parfaitement 3-0 (Heian Godan), idéal pour se mettre en jambe.

Pendant ce temps, le parcours de Gabriel ne manque pas d’intensité. Il est confronté à Hayato IKEDA (Taiki Club) au premier tour. Leur dernière confrontation remonte à la Coupe Elite 2017-18, il y a un peu plus d’un an, où Hayato l’avait emporté sur le fil, privant Gabriel de qualification direct à la Coupe de France ce jour là.
Depuis, Gabriel a multiplié les rendez-vous gagnants avec le parcours qu’on lui connait jusqu’à sa 5e place Coupe de France. Malgré un bon Heian Nidan, puissant et propre de Hayato, Gabriel s’impose sans trembler 3-0 (Heian Godan). Preuve, s’il en était besoin, que l’expérience de Gabriel acquise au fil des compétitions lui permet de jouer dans une autre catégorie désormais, celle des “tête de série”.

La suite s’annonce coriace. Face à un combattant extérieur au département, et bien placé au niveau national. On le constate, amer,  à l’entrainement sur le bord du tatamis : son adversaire est excellent. Rapide et précis, plus âgé (certainement) et plus puissant, le duel semble perdu d’avance. Gabriel doit réussir un exploit et élever son niveau, et justement, la préparation de ce second tour porte uniquement là-dessus et sur le mental. C’est le moment de sonner la révolte, et de faire parler toutes ces heures d’entraînements pour se battre, sur chaque mouvement, et refuser la défaite annoncée. Le petit miracle se produit, Gabriel, impressionnant, redouble d’intensité et d’explosivité. Il bat son adversaire sur le fil, 2-1, à la régulière (Heian Godan tous les deux). Le clan HKC exulte, dans ce qui restera LE duel de la journée.

Clan HKC tribune supporter copie
Le clan HKC ne tient plus en place dans les tribunes – sous le regard de M. le Président Un officiel glissera même juste après le duel : “On se croirait au JO”

Antonin, lui aussi, est confronté à un second tour qui lui demande de sortir son meilleur niveau. Galvanisé par la démonstration de Gabriel, Antonin répond à son tour présent, et s’en sort sur le fil mais sans trembler 2-1 (Heian Godan). Lancé et bien en jambe, Antonin se fraye un chemin vers la finale en reportant les deux tours suivant 3-0 (Bassai Dai), 3-0 (Bassai Dai).

Quand à lui, au 3e tour Gabriel rencontre décidément le pire tableau possible aujourd’hui et affronte Armand DAYAN (Nice R, vainqueur Coupe Elite). Cette fois, il ne peut rien, et subit qui plus est un déséquilibre. Comme lors de la finale de la Coupe Elite, il s’incline à l’unanimité des drapeaux 0-3 (Baissai Dai) et concours désormais pour la médaille de bronze. On regrettera la maîtrise moins complète de Bassai Dai de Gabriel qui, sur ce kata, est plus scolaire et reste incapable de se surpasser comme lors du tour précédent. Un point d’amélioration à régler avant l’Open Île-de-France le 03 mars prochain.

Au 4e tour, finale de repêchage, Gabriel est opposé à nouveau à un adversaire de région d’un niveau élevé – le seul étant parvenu à prendre un drapeau à Armand DAYAN. On sent que le bronze est néanmoins à sa portée. Malheureusement, Gabriel reste trop approximatif techniquement sur Bassai Dai. Il s’incline 0-3 et laisse filer la médaille de bronze. Dommage – mais un problème de kata clairement identifié  pour la suite de la saison.

Revenons à Antonin. La finale l’oppose logiquement à Armand DAYAN. Antonin ne démérite pas sur Kanku Dai, posé, technique et avec un beau saut, mais le Enpi de son adversaire, propre et explosif, ne lui laisse aucune chance. Comme lors de la Coupe Elite, Armand DAYAN est au dessus, et HKC juste derrière, pour l’argent.

Bravo également à Lily-Emeline, Milo, Octave, Joséphine, et Wissem qui malgré pour la plupart au moins une victoire ne parviennent pas à décrocher un podium aujourd’hui.

Photo avec Ludwick COUSIN (Taiki Club) compétiteur régulier et ami du club.

Karaté enfants

Le récap résultats de la jounée:
Open des jeunes Paris Kata

Poussins
Elliott BOKOBZA – 3e
Maxime JULLIAND – 2e Div.2
Marie VAZQUEZ – 1ère Div.2
Bethsabée BUCHERON – 2e Div.2

Pupilles :
Yu ARASSE-MIYATA – 2e
Joséphine d’ALBIS – 3e Div.2
Lucas LAMEIRA – 3e Div.2
Benjamins :
Antonin FROTTIER – 2e
Gabriel VAZQUEZ –5e
Camille JULLIAND – 2e

PALMARES HKC – ARGENT 03 / BRONZE 01
04 podiums sur 06 catégories présentées

Laisser un commentaire