140

ADHERENTS

2

STAGES EN PLEINE NATURE / AN

184

COURS DONNES A DISTANCE

16

TITRES PARIS ELITE

ARTICLES RECENTS

Horizon Karaté Club
27 novembre 2022

Coupe Élite (& Honneur) 2022-23

Horizon Karaté Club
27 novembre 2022

Coupe de France Kata 03-04 décembre 2022

Horizon Karaté Club
17 octobre 2022

Open de France Kata – 22 octobre 2022

Horizon Karaté Club
30 septembre 2022

Open de Liège 2022 – 08 octobre

Horizon Karaté Club
30 septembre 2022

Nouveau cours combat sportif lundi 19h15-20h45

Horizon Karaté Club
9 août 2022

Les Lutéciennes – dimanche 11 septembre 2022

Cours de Karaté & Yoga
Paris 5e, Paris 13e, Paris Centre.

L’horizon est notre ligne d’apprentissage, pour se dépasser, avec persévérance, respect et plaisir. Nos élèves remportent régulièrement les Coupes de Paris de karaté Kata et Combat. « Do » en japonais signifie « la voie ». Ainsi le Karaté-do peut se traduire par « la voie du Karaté ». C’est cette ligne d’apprentissage, infinie, qui trace notre « Horizon ». 

L’apprentissage du Karaté-do Traditionnel, quels bienfaits?

  • Développe la coordination et le placement dans l’espace aux enfants
  • Facilite l’épanouissement au sein du groupe.
  • Apprend à surmonter les épreuves avec combativité et force mentale.
  • Expérimente la maîtrise totale du corps et de soi pour les plus avancés
  • Inculque le respect et l’humilité.

Chacun trouve son compte au sein d’un cours

Que l’on vienne au départ pour les similitudes avec la gymnastique et le yoga, pour se confronter aux défis qu’offre la compétition, ou pour la recherche de l’efficacité et les applications self-défenses, chacun trouve son compte au sein d’un cours, et développe son propre Karaté. Les cours sont un espace-temps convivial ou l’effort se mêle au plaisir : celui de partager ensemble sa pratique sportive.

Timothée LEVI, Directeur Technique HKC, enseigne depuis plus de dix ans. Elève de Daniel NAUSSY puis de Nordine DOUADI (tous deux 6e Dan FFK), il transmet à son tour le Karaté-do en se fixant comme exigence la même qualité d’enseignement et de vie de club.

Covid-19

Point situation Covid-19 octobre 2022

Pour les mineurs : Aucune restriction.

Pour les adultes : Aucune restriction.

“À LA UNE”

Open de Liège 2022

Bravo à Yu ARASSE-MIYATA et Thomas RAYNAL-LIMOGE pour leurs beaux parcours à l’Open de Liège 2022. Tous deux accèdent aux quarts-de-finales dans un compétition au niveau très élevé. (article complet)

Open de Liege cover

STAGE D’HIVER MONT MÉZENC 2022

Un premier stage hivernal où nous avons retrouvé les mêmes sensations qu’en période estival. Nous remercions une nouvelle fois les familles pour leur confiance.

STAGE D’ÉTÉ DOMAINE DE FOHET 2022

Cette année, pour notre habituel grand stage d’été, la dernière semaine d’août,  nous nous ressourcions dans le Puy-de-Dôme, dans le Massif du Sancy.

Gichin Funakoshi (1869-1957)

Il est considéré comme le père du Karaté moderne. Il est le créateur du style Shotokan, enseigné à l’Horizon Karaté Club. Shotokan était le pseudonyme que Gichin Funakoshi s’était choisi pour signer ses poèmes. « Sho» (pins) et To « flots » peut se traduire par « l’ondulation des pins sous le vent

 

 

poster-maitre-gichin-funakoshi
logo france info

France Info – “Mômes Trotteurs” – Sport au féminin

France Info - Karateka

“Moi, je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que le karaté, c’est un sport pour les garçons, relève Yu. D’abord parce que chacun a le droit de faire ce qu’il veut dans sa vie. Et aussi, les filles ont le droit d’apprendre un sport qui leur permet de se défendre.” – 1er février 2020

France 2 testimonial

France 2 – Tout Compte Fait – “Confinement : sport et culture à la demande”

Raphaël France 2“Pendant une heure, Raphaël peut bouger, et s’entrainer. Le Karaté dans le salon, ça aide à tenir.”
France 2 – 11 mai 2020

Libération 2

Libération – Reprise du sport en salle pour les mineurs

Libération - Reprise sport mineur“A Horizon Karaté, les élèves sont soulagés, malgré un protocole sanitaire et une situation économique contraignante.” Romain Métairie – 17 décembre 2020 – Article complet

(c) photo : Camille McOuat pour Libération