18 & 19 Janvier 2020 – Résultats Coupe Elite et Honneur de Paris 07 Or / 08 Argent / 11 Bronze !

Nous voilà réunis en week-end de début d’année 2020, pour la Coupe Elite et la Coupe Honneur de Paris, Combat et Kata, au gymnase Alexandre LIPPMANN, 36 rue Mstislav Rostropovitch 75017 Paris.

Il s’agit des compétitions départementales majeures de la saison, qualificatives aux Coupes de France. Un rendez-vous “à la maison” où nous avons trois titres à défendre, en combat et en kata.

Nous présentons, cette saison, 15 compétiteurs, en combat et en kata, dans les catégories Pupilles (8-9 ans) / Benjamins (10-11 ans), Equipe Mixte Poussins-Pupilles / Equipe Benjamins-Minimes masculine et féminine.

Au premier coup d’œil, nous savons que la journée sera d’un confort inhabituel, et inespéré, pour les spectateurs. Le gymnase Alexandre Lipmann, flambant neuf et éclairé par la lumière du jour, est qui plus est chauffé. Tout est réunis pour une beau week-end de compétition.

Pour bien comprendre la suite des événements et des résultats, attention de bien comprendre les différentes Coupes et qualification en jeu :

  • La Coupe Elite est la coupe principale, les deux premiers en combat, et les 4 premiers en kata sont qualifiés en Coupe de France.
  • La Coupe honneur est une coupe de repêchage, dans la foulée de la Coupe Elite, où tous les non-qualifiés s’affrontent. Les deux finalistes combat & kata sont qualifiés pour les Coupes de France

Joséphine d’ALBIS en Or, Camille JULLIAND en argent ! (Benjamines -30kg)

Doublé Podium Coupe Elite de Paris Combat
Copines mais sans merci sur le tatami.

C’est parti avec les combats tout au long du samedi ! Les filles les plus légères ouvrent le bal, et font mouches d’entrée !

Quelle belle histoire pour Joséphine, qui a brillé aujourd’hui et étonné de maîtrise sur les tatamis !
Joséphine, depuis un an, a enchaîné, seule, les compétitions les plus difficiles (Challenge Noris, Open IDF, CdF, …) Les résultats payent aujourd’hui au niveau départemental avec deux combats précis et libérés qui lui offrent l’or.

C’est malheureusement Camille JULLIAND qui en a fait les frais, en finale. 6-5 au bout du score, Joséphine prend ce qu’elle était venue chercher – Camille se contente de l’argent, et lui donne au passage le titre en relais. Bravo les filles, le titre reste à la maison !

Gabriel VAZQUEZ accroche la 2e place après un parcours tonitruant ! (Benjamins -35kg)

Gabriel argent Coupe Elite Combat

Gabriel était attendu, du clan HKC et des autres karatékas de sa catégorie benjamin -35kg. Toujours solide, il est redoutable tant en combat qu’en kata, et l’a démontré encore récemment à l’Open des jeunes (nov.2018) en se hissant sur le podium.

Il y aura forte à faire aujourd’hui, avec les rivaux au rendez-vous (Joshua BRIET et Tissien notamment – Taiki Club) et toujours autant de compétiteurs dans ces catégories de poids intermédiaires (une bonne vingtaine). Gabriel rentre bien dans sa compétition et s’octroie le premier tour, après une bonne gestion contre un adversaire agressif qui sera disqualifié après quatre pénalité pour contact trop appuyé (Gabirel menait 4-1). Une belle lucidité pour Gabriel qui évite le mawashi et ippon tant recherché par son assaillant, et qui garde la tête froide et toute sa lucidité malgré le combat engagé

Le second, en revanche, lui demandera de se dépasser comme rarement. Mené 1-6 après la première minute, Gabriel est pour la première fois sans doute dépassé à son propre jeu – le contre gyaku zuki (poing arrière). Son adveraire gère bien la distance, et démarre en trombe, un chouilla plus efficace que Gabriel. Ce n’est pas faute de travailler plus de diversité technique à l’entraînement. Mais il est si tentant de revenir à ses fondamentaux et de s’assurer des points tranquilles… Cette fois, Gabriel est contraint de faire autrement.
Tout s’enchaine. Gabriel prend l’initiative, provoque mieux l’adversaire et tente quelques uraken explosifs et mawashi au corps malheureusement soit trop imprécis, soit bien bloqués. Mais son adversaire perd légèrement pied. il subit le combat. Et lorsqu’il tente à nouveau ses attaques, Gabriel, cette fois, le cueille. D’abord dans l’axe, puis en désaxe en variant les poings gauche puis droit. Il devient imprévisible. Le score s’emballe – 8-8, 9-9, dans un duel où chacun se rend coup pour coup. La tension est intenable dans les gradins. 10-9, Gabriel prend l’avantage ! On souffle un grand coup pendant le sifflet final – un vrai duel technique, tactique et mental, bravo Gab !

Au tour suivant, Gabriel s’impose plus en douceur – mais sans vraiment trop de marge non plus – 6-4. En avant la finale ! Opposée à Tissien (Taiki Club) que nous connaissons bien, le duel s’annonce serré. Tous deux redoutables contreurs, la différence se fera dans les airs. Bien en jambe, Tissien place deux très beaux ura-mawachi qui surprennent Gabriel. Malgré une légère domination dans sa gestion de la distance, Gabriel ne parvient pas à réduire l’écart concédé et s’incline 6-10… Rageant – il y avait la place.
Reste une nouvelle compétition référence pour Gabriel qui démontre une régularité tout à fait unique, tant que combat qu’en kata. Plus encore que le résultat, il y a la manière ! Reste maintenant les katas demain – et un objectif à sa mesure – l’Or sinon rien.

Wissem Jemai se contente de la 2e place (benjamins -55kg)

Directement en finale dans cette catégorie, Wissem démarre son combat trop agité. Il cadre mal son adversaire, tourne sans but et sans distance, bref, il n’y pas de tactique. Il en fait rapidement les frais 0-3. La seconde partie du combat est plus cadrée. Il fixe son adversaire, démarre dans l’axe et le prend de vitesse, par deux fois. 3-3. Tout est dans la tête – Wissem domine dés qu’il répète ce qu’il sait faire. Malheureusement trop dispersé dans ses déplacements, il sort une nouvelle fois du tatamis et se voit disqualifier. Wissem doit apprendre à mettre en place une tactique pré-définie, appliquer les combinaisons vues en cours, et gérer ses émotions. Avec cela, il a toute les armes pour gagner régulièrement ses combats.

Maxime JULLIAND en argent ! Adam 3e et Vainqueur Coupe Honneur (pupilles -25kg)

Maxime médaille d'argent Coupe Elite Combat

Place aux pupilles pour cet après-midi qui s’enchaine presque sans interruption. Les catégories de poids les plus légères et les plus lourdes sont souvent parsemées. Cette saison ne fait pas exception. En -25kg masculin, la catégorie la plus légère, ils ne sont que trois compétiteurs. Maxime et Adam pour HKC, et un troisième karatéka qui avère bien à l’aise. Adam perd 6-8 et manque de justesse un ippon (3 points) à la dernière seconde (un juge a levé son drapeau, il en aurait fallu deux). Et Maxime perd à son tour 8-8 au Shenzu. Bref, Maxime fini 2e, Adam 3e et vainqueur d’office en Coupe Honneur. Des médailles que nous ne vanterons pas sur tous les toits, mais qui qualifient deux élèves de plus en Coupe de France ! Toujours bon à prendre.

Club HKC photo groupe

La journée se termine, avec la sensation générale d’être passé un peu à côté avec beaucoup de défaites concédées sur le fil, mais d’avoir assuré l’essentiel et bons nombre de qualifications. (défaite Yu 8-9, Charlotte 4-4, Maxime 8-8 …)
A demain pour les katas, où nous pouvons légitimement espérer de remporter les duels cruciaux, cette fois !

Salut Coupe Elite de Paris
Le calme avant la tempête

De retour ce dimanche matin pour cette Coupe Elite (puis Honneur pour repêchage) avec les benjamins (10-11 ans). La tension est tout de site à son comble pour notre club. Chez les masculins comme chez les féminines, plusieurs élèves s’étaient qualifiées aux Coupe de France la saison dernière (et fini dans le top32 national), et veulent revivre l’événement. Gabriel VAZQUEZ, Antonin FROTTIER, Yu ARRASSE-MIYATA, Camille JULLIAND et Joséphine d’ALBIS devront se sortir de qualifications qui s’annoncent sans merci.

Gabriel VAZQUEZ prend l’or et s’impose en patron ! (benjamins)

Gabriel champion Kata Coupe Elite Karaté Shotokan

Dans cette catégorie des benjamins masculins, 26 compétiteurs s’affrontent. L’Open des jeunes en novembre avait laissé voir les prémices de cette catégorie très dense, où une dizaine de compétiteurs se tiennent dans un mouchoir de poche. On s’attend à voir pleuvoir les 2-1, au fil des coups de sifflets et levés de drapaux qui se jouent de nos nerfs. Nous ne serons pas déçus…

Lors du premier tour, plusieurs karatéka font forte impression. Gabriel – parmi les favoris – saute ce premier tour (tableaux de 32 pour 26 participants), ne se laisse pas perturber et met les points sur le i, comme à son habitude, sur Heian Godan. On ne parle pas là de son adversaire direct – qui ne fait pas le poids et s’incline 3-0, mais de l’impression globale laissée aux juges – c’est crucial en kata. Les arbitres sont censés juger le kata présenté bien sûr, mais il est impossible pour tout être humain de ne pas prendre en compte l’impression global sur l’ensemble des tours précédent. Avec cette entrée en matière, Gabriel mets un grand coup aux juges, à toute la catégorie qui comptent les favoris en forme du jour, et dans les gradins. “Il est trop fort !” glissera-t-on alors à l’oreille du coach avec un regard de parent inquiet d’un autre club.

Un peu plus tôt et dans l’autre tableau, Antonin FROTTIER tombait d’entrée contre un karatéka malin qui présente Bassai Dai. En effet, Antonin, qui fait aussi figure de favori, inquiète ses adversaires qui donnent le tout pour le tout avec ce kata supérieur d’entrée. Antonin répond présent avec un beau Heian Yondan, mais son adversaire, en dehors du kata présenté, est très en jambe lui aussi, si bien qu’on retient son souffle dans les gradins. 1-2, la pièce tombe du mauvais côté – Antonin devra maintenant se déjouer du piège annoncé des repêchages, très dense.

Au second tour, qui en réalité est un troisième tour et donc déjà un quart de finale pour Gabriel, c’est le moment de sortir le grand jeu. Ayrton RAKOTOMAMONJY (MAKA International Association), titré à l’Open des jeunes (vainqueur de Gabriel en demi-finales) principal concurrent aujourd’hui, a chuté au tour précédent contre Arthur GROS (Taiki Club – vice-vainqueur Open des jeunes 2019-20). C’est donc le dernier carré de la compétition précédente qui s’affronte dans le même tableau !
Après un Bassai Dai bien délié d’Arthur, dont la progression est remarquable depuis un an, Gabriel réitère avec Heian Godan encore un cran au-dessus de son tour précédent. Ca passé 2-1 ! Le plus dur est-il passé ?

En demi-finale, Gabriel présente Bassai Dai – un kata “bête noire” qui lui a causé maintes et maintes défaites depuis deux saisons. Depuis l’Open de jeune, Gabriel a rectifié sa fin de kata, notamment les Yama zuki (coups de la montagne) et ne tremble pas face à un adversaire pourtant toujours dangereux. 3-0, le clan HKC exulte !

Sur l’autre tableau, le vainqueur d’Antonin se hisse lui aussi en finale, Antonin est donc repêché ! Un rapide calcul nous fait frémir, cependant. Gabriel ayant éliminé Arthur GROS en quart, Ayrton n’est pas repêché et devra concourir en Coupe Honneur pour obtenir sa qualification. Si Antonin échoue ne repêchage, la Coupe Honneur s’annonce elle aussi un piège aux qualifications.
Antonin fait parler sa technique, et se hisse sans encombre en finale de repêchage (Heian Godan 3-0 / Bassai Dai 3-0). Après un beau Kanku Dai un peu en retenue mais bien technique, on pense alors la victoire acquise – la 3e place de la compétition et la qualification au bout. Mais les juges en décident autrement en jettent un froid dans le clan HKC – 0-3 Antonin termine 5e de la Coupe Elite et devra concourir en Coupe Honneur.

C’est la grande finale de la Coupe Elite. Le silence se fait alors que les deux meilleurs techniciens du jour se présentent sur le tapis central. L’adversaire de Gabriel – inconnu au bataillon de notre côté jusqu’à aujourd’hui- est impressionnant de vivacité. Gabriel présente Empi (vol de l’hirondelle), un kata virevoltant qui correspond bien à son explosivité. Il démarre fort, stabilise bien son kiai en équilibre sur un pied (position tsuru achi), et malgré un léger déséquilibré à la réception du saut, laisse une bonne impression générale. Son adversaire, légèrement en dessous sportivement, laisse quand même le doute s’installer, avant de craquer avec plusieurs erreurs techniques sur Jion. 3-0 !

Net et sans bavure, Gabriel vient de signer sans doute sa plus belle victoire ! Bravo champion !

La Coupe Honneur démarre, Antonin et Wissem se sortent du premier tour sans être inquiété. Si Wissem doit s’arrêter au second, Antonin se hisse en demi-finale. Sur l’autre tableau, Ayrton perd sur le fil 1-2 en demi-final. Cette Coupe Elite est vraiment sans merci, le vainqueur en novembre ne se qualifie donc pas.
Antonin est opposé à Joshua BRIET que nous connaissons bien, et qui démontre de bons progrès techniques. Sur Bassai Dai tous les deux, Antonin s’incline 1-2. Bravo Joshua qui décroche sa qualification, et ce n’est que partie remise pour Antonin qui, s’il n’est pas récompensé aujourd’hui, montre qu’il est clairement dans le groupe de tête.

Camille JULLIAND, libérée, en bronze ! (benjamines)

Camille bronze kata Coupe Elite karaté enfant

Cette catégorie, particulièrement intéressante à suivre au fil des rendez-vous, est une véritable “poule de la mort”. Inès ORDONNEZ (KIMEYDO Center) bien sûr, imprenable favorite, mais aussi Laure BAUDARD (2e Open des jeunes), Pauline BAVAROIS (SEIBUKAN Paris 12), Camille (HKC) se battent pour le podium. Sans compter toutes celles qui courent derrière, et qui ne déméritent pas loin de là – Yu (tenante du titre dans la catégorie inférieure) et Joséphine pour HKC, entre autres. Qu’il sera dure de se frayer un chemin jusqu’aux qualifications aujourd’hui !

Camille rentre bien dans sa Coupe Elite kata. Elle démontre les nets progrès de ses derniers mois, et notamment depuis l’Open des jeunes en novembre. Avec son premier tour, 3-0 (Heian Yondan) elle annonce la couleur, et réitère au tour suivant 3-0 (Heian Godan) contre une adversaire plus solide, et martiale. Mais Camille – peut-être pour la première fois – met enfin un écart considérable entre elle et les nouvelles venues qui ne figurent pas parmi les favorites.

De son côté, Yu chute d’entrée face à Laure – mais accroche tout de même un drapeau. Laure, diminuée avec une grippe, reste dangereuse et déterminée à accrocher une qualification – on l’a comprend, son niveau lui permet de s’en sortir même à 80%)

Reste que Laure, au tour suivant, chute 1-2 contre Pauline BAVAROIS très en forme. C’est donc cette dernière que Camille affronte au 3e tour. Son Bassai Dai, légèrement moins dynamique et poussif, comporte quelques erreurs techniques qui n’existent pas sur ses katas Heian. Elle chute 1-2 – frustrant, il y avait la place. Bravo à Pauline qui démontre une très belle forme aujourd’hui.

En repêchage, Camille et Laure s’affrontent. Mais les progrès de Camille, et la mauvaise forme de Laure, laissent le duel tourner court. Camille s’impose nettement 3-0. La dernière fois, le duel avait été gâche également – Camille s’était trompé dans son kata. On attend donc, toujours, un duel en bonne et due forme chacune aux meilleurs de leurs capacités.

Reste une très belle 3e place pour Camille qui convainc dans les gradins par sa martialité nouvelle – et tant recherchée à l’entraînement. De bonne augure pour la suite, tant au niveau des résultats sportifs que de la progression dans le karaté en soi.

Equipe Antonin-Gabriel-Wissem en bronze ! (benjamins/minimes masculins)

Place aux équipes ! Antonin, Gabriel et Wissem, médaillés de bronze la saison dernière, tentent de gravir une marche supplémentaire cette année, mais chutent d’un cheveux dés le premier tour face au futur vainqueur (et tenant du titre) 1-2 (Heian Yondan). Rageant.

En repêchage, ils décrochent le bronze avec un beau Heian Godan qui ne laissent pas de place au doute dans la tête des juges. Il faudra s’armer de patience pour la plus haute marche du podium. Bravo !

Equipe Yu-Camille-Joséphine en argent ! (benjamins/minimes féminins)

Equipe Kata Coupe Elite filles enfant

C’était une équipe attendue. Camille, Yu et Joséphine s’entraînent ensemble et une technique semblable sur de nombreux points. Toutes les trois sont très souples, légères (même si Yu a grandi récemment) et bien appliquées techniquement en kata. Il y a deux ans, Camille était en équipe mixte avec Antonin et Gabriel (et prenait le titre). Mais l’année dernière, dans la catégorie supérieur, Camille s’est retrouvée sans équipe faute de partenaire de plus de 10 ans. Il a fallu attendre cette année et cette Coupe Elite de Paris 2019-20 pour que les trois fille soient réunies.

Et quelle équipe ! Une harmonie commune qui fait mouche au premier tour, opposée à une équipe adverse pourtant bien en place, il n’y a pas de doute possible, et les juges ne s’y trompent pas – 3-0.

En finale, les filles sont opposées à une équipe de filles de 13 ans bien plus grandes et lourdes qu’elles. En effet, les catégories sont doubles en équipe – benjamines (10-11 ans) et minimes (12-13 ans) sont réunis. L’équipe adverse est très synchronisée, et nous nous inclinons logiquement 0-3 (Heian Godan) mais que de belles choses prometteuses pour l’avenir, pour une équipe qui a trois saisons devant elle, et d’ores et déjà une belle médaille d’argent.

Prochain rendez-vous et pas des moindres, début mars à l’Open IDF

Adam FROTTIER vainqueur sans trembler, Milo en argent ! (pupilles)

Adam, après ses progrès fulgurants la saison dernière – et sa défaite sur le fil 1-2 contre le futur 3e de France lors de la CdF, démarre ces qualifications avec la qualification en ligne de mire bien sûr, mais aussi le titre. Dés son premier tour, Adam surprend. Son cher coach (occupé à inscire les équipes – empêtré dans le labyrinthe abyssale des passeports sportifs et autre certificats médicaux) marque un temps d’arrêt. Adam est survolté sur Heian Nidan, et fait parler la poudre. 3-0 – avec la manière. S’il continue sur cette voie, le titre ne devrait pas lui échapper.

Au tour suivant, Adam affronte Lucas LAMEIRA à notre grand dam…! Lucas, lui, entre dans la compétition en ayant sauté le premier tour. Il présente un Heian Nidan solide comme attendu. Bien bas sur ses jambes, martial, Lucas, moins expérimenté, possède moins de diversité techniques que ses camarades, mais maîtrise toujours de mieux en mieux les premiers katas et la gestion de l’événement. C’est insuffisant pour battre Adam parfaitement en place une fois encore – mais suffisant pour lui accrocher un drapeau…! Bravo tous les deux ! Adam rejoint la finale !

Milo, de son côté, passe le premier tour sans encombre avec un beau Heian Nidan délié qui rappelle ses qualités de combattant. Lui aussi a passé un tour, si bien qu’il accède aux demi-finales. Il fait face au seul concurrent sérieux du jour pour le titre final. Un karatéka explosif à la bonne condition physique. Milo, encore fragile techniquement, devrait montrer ses limites à ce stade la compétition. Mais son adversaire, cloué sur place par le stress, ne bouge plus au milieu de son kata. De longues secondes passent, une erreur de position, puis une rectification grossière, son adversaire s’empêtre dans son erreur. Milo ne doit pas se déconcentrer. Il passe en second, et assure sans trembler. 3-0. Un combat est en grande partie dans la tête. Bravo Milo !

C’est donc une finale 100% HKC. Nous sommes aux anges dans les gradins. 3-0 pour Adam sur un très solide Bassai Dai pour un titre mérité de bout en bout, bravo !

Lucas LAMEIRA 1er Coupe Honneur ! (pupilles)

Lucas Vaiqueur Coupe Honneur karaté Paris

Lucas, après une défaite en Coupe Elite contre Adam, puis un solide karatéka du SEIBUKAN Paris 12, doit concourir en Honneur désormais pour espérer se qualifier. Au premier tour, il rencontre Thomas LIMOGE, là encore dans un duel 100% HKC. 2-1 pour Lucas, c’était très serré. Thomas prendra la troisième place, et Lucas l’Or et la qualification. Maxime JULLIAND lui, aura vécu une compétition difficile et ne s’en sort pas, malgré la bonne technique et le mental qu’on lui connait. Dommage, mais le potentiel est là !

Bravo à tous les pupilles masculins. Après une saison dernière difficile dans cette catégorie (chou blanc à la coupe Elite), la relève est assurée !

Marie VAZQUEZ 1ère Coupe Honneur ! (pupillettes)

Marie vainqueur Coupe Honneur de Paris

Marie, bien dynamique en kata, peine encore sur les postures et la précision technique. Elle figure néanmoins logiquement parmi les favorites. Elle rentre bien dans sa Coupe Elite en passant le premier tour (3-0 Heian Nidan) mais se fait surprendre au tour suivant (0-3 Heian Sandan). Une déconvenue qu’elle corrige vite, en Coupe Honneur, avec trois belles victoires et 9 drapeaux sur des adversaires qui ne déméritent pas. Elle s’empare de la première place Coupe Honneur et tient sa qualification pour la Coupe de France. Il faudra corriger sa technique d’ici là, pour se laisser l’opportunité d’un beau parcours.

Le titre pour l’équipe Maxime-Lucas-Thomas ! (poussins-pupilles mixtes)

équipe Kata Paris Club vainqueur

L’équipe Camille – Antonin – Gabriel a marqué les esprits dans cette catégorie poussin-pupille mixte. Invaincue et double tenante du titre, elle avait du se séparer à l’entrée dans la catégorie supérieure, faute de possibilité d’aligner désormais une équipe mixte. Depuis, la saison dernière, notre club était passé au travers en échouant même à obtenir un drapeau sur deux équipes présentées. Une hécatombe. Les équipes, remodelées, étaient donc une priorité cette saison.

Finalement, ce n’est pas l’équipe qu’on attendait qui fit le meilleur parcours ! Les deux équipes HKC 1 & HKC 2 s’engagent dans cette dernière compétition de la journée. Si la première échoue de justesse, (1-2 – Heian Nidan), la seconde HKC 2 se qualifie pour la finale avec un Heian Shodan très propre et synchronisé (3-0). HKC 2 vengera HKC1 en prenant le titre sur le fil (2-1 Heian Nidan) et sonnera le clap de fin de ce week-end de la plus belle des manière ! Le club est en liesse, photos & poignées de mains se succèdent. Bravo à Maxime, Lucas et Thomas qui reprennent le titre, pour la troisième victoire dans cette catégorie en 4 ans pour les élèves de Timothée. La relève est assurée !

Bravo à Lily-Emeline RISAL-BRODERSEN, Yu ARRASSE-MIYATA, Charlotte KAPPE, Bethsabée BUCHERON, Thomas LIMOGE et Antonin FROTTIER qui ne décrochent pas leurs qualifications cette saison mais se sont battus avec cœur. Même s’y certains ont l’habitude de ces Coupes de France, les qualifications sont loin d’être de simples formalités chaque saison, et il faut aussi apprendre à y renoncer, parfois. Nous leur souhaitons bon courage, le meilleur apprentissage dans la défaite, et revenir plus fort. Quoi qu’il en soit, la saison est encore longue pour tous.

Ce week-end se termine avec un sourire satisfait sur nos visages, et le sentiment de la mission accomplie. Certes, la dure loi de la compétition fait des déçus à chaque fois. Mais la confrontation parisienne de qualité lors de cette Coupe Elite notamment est en soi une nouvelle positive pour la bonne santé de notre sport & art martial. Nous ne voulons pas la tâche facile !

Question résultats, le club progresse significativement avec un total de 4 titres en élite pour 15 médailles, contre 3 titres et 9 médailles la saison dernière. Qui plus est, la manière était souvent au rendez-vous avec des progrès individuels et par équipe qui laisse envisager le meilleur. Nous sommes donc extrêmement satisfait. Nous attendons la publication des résultats définitif sur le site du CDK Paris, mais il se pourrait bien que le club soit 1er au classement des médailles – réponse prochainement…!

Equipe Coupe Elite

Est-ce que cela sera suffisant pour attaquer la seconde partie de saison, et les échéances régionales et nationales ? C’est loin d’être sûr, l’avenir nous le dira, en attendant retour à l’entraînement !

Le récap-résultat
* qualifiés aux Coupes de France
Coupe Elite Combat
1ère – Joséphine d’ALBIS (benjamine -30kg) *
2eme – Camille JULLIAND (benjamine -30kg) *
2eme – Gabriel VAZQUEZ (benjamin -35kg) *
2eme – Wissem JEMAI (benjamin -55kg) *
2eme – Maxime JULLIAND (pupille -25kg) *
3eme – Adam FROTTIER (pupille -25kg)
3eme – Milo SABAH (pupille 40kg)

Coupe Honneur combat
1er – Adam FROTTIER (pupille -25kg) *
2eme – Milo SABAH (pupille -40kg) *
3eme – Thomas LIMOGE (pupille -35kg)
3eme – Antonin FROTTIER (benjamin -30kg)
3eme – Lily-Emeline RISAL-BRODERSEN (pupilles -35kg)
3eme – Marie VAZQUEZ (pupilles -30kg)

Coupe Elite Kata
1er – Gabriel VAZQUEZ (benjamins) *
1er – Adam FROTTIER (pupilles) *
2e – Milo SABAH (pupilles) *
3e – Camille JULLIAND (benjamines) *
5e – Antonin FROTTIER (benjamins)

Coupe Honneur Kata
1er – Lucas LAMEIRA (pupilles) *
1ère – Marie VAZQUEZ (pupillette) *
2eme – Joséphine d’ALBIS (benjamines) *
3e – Thomas LIMOGE (pupille)
3e – Antonin FROTTIER (benjamin)

1er équipe HKC 2 Maxime / Lucas / Thomas (poussins-pupille masculin)
3e équipe HKC 1 Marie / Adam / Milo (poussins-pupille masculin)
2e équipe Yu / Camille / Joséphine (benjamins-minimes féminin)
3e équipe Antonin / Gabriel / Wissem (benjamins-minimes masculin)

ELITE – 4 OR / 06 ARGENT / 05 BRONZE
15 Podiums sur 18 Catégories présentées
HONNEUR – 03 OR / 02 ARGENT / 06 BRONZE

11 Podiums sur 12 Catégories présentées
9 élèves obtiennent 14 qualifications en Coupe de France (7 combat / 7 kata)


Saison 2018-19
Elite – 03 OR / 02 ARGENT / 04 BRONZE
Honneur – 02 OR / 02 ARGENT / 04 BRONZE
7 élèves obtenaient 11 qualifications en Coupe de France (5 combat / 6 kata)

Laisser un commentaire