16 & 17 novembre – Résultats Open des jeunes de Paris 2019 – 04 médailles d’argent et 07 de bronze !

Retour sur les tatamis, pour l’Open des jeunes de Paris 2019 , et le lancement de cette saison du circuit compétition 2019 – 2020 !

Open des jeunes

Nous voici au gymnase Elisabeth, dans le 14e arrondissement de Paris, ce samedi matin froid et pluvieux. Le gymnase est petit pour accueillir ce type d’événement, seulement trois tatamis au lieu de 6 parfois, ce qui rallongera inexorablement les tableaux. On a l’impression d’entrer dans une glacière – le week-end s’annonce sous les meilleurs hospices !

Place aux combats, avant les katas dimanche.

Horizon Karaté Club est fier de présenter ses élèves, dans 18 catégories, 9 en combats, 9 en katas.

Open des jeunes de Paris 2019 – Combat

Les filles ouvrent le bal de la pire des manières

Grosse désillusion d’entrée pour les benjamines Camille JULLIAND / Joséphine d’ALBIS & Yu ARRASSE-MIYATA. Camille se faire cueillir dés le premier tour 0-3, dans un combat où seul un mawashi au visage sera marqué. Sur la même note, Joséphine concède un point, et le senshu. Trop tard pour remonter, elle s’incline 0-1. Yu concède elle quatre points, pour zéro marqué, et complète ce premier tour désastreux. En revanche, si Joséphine ne parvient pas à ajuster le tir, et s’incline à nouveau 0-3 en division 2, Yu fait preuve d’un beau sursaut et remporte le premier tour div 2 6-0… Enfin ! Elle ouvre le compteur pour le club. Yu et Camille sont opposées au tour suivant (Camille ayant sauté le 1er tour div 2). Si Camille semble dominer les débats, grâce à ses déplacements, sa légèreté et son explosivité (3-0) elle se fait rattraper et s’incline 4-6 après deux beaux mawashi jodan au visage de Yu. En finale div 2, Yu est malheureusement trop en retard dans son jeu de jambes et s’incline 3-7. A noter un beau parcours Div 2 (Argent), du mental et une belle conquête vers l’avant dans le combat ! Bravo.

Antonin FROTTIER s’offre l’argent !

Antonin ouvre la voie et soulage la tribune HKC dans les gradins, qui n’attendait que ça. Une première victoire 4-0 nous laisse un goût doux amère. L’opposition était faible – soyons honnête, et Antonin s’est exposé au danger. Trop scolaire et attentiste, il devra faire mieux et ne pas se contenter de cette victoire en trompe l’oeil, et voir cette première victoire comme une parfaite mise en jambe. Bien plus relâché et vigilant, Antonin s’impose dans un combat parfaitement maîtrisé 8-3 contre Ayrton RAKOTOMAMONJY (MAKA International Association) – un adversaire qu’il retrouvera à n’en pas douter en Kata. Ayrton, qui avait marqué pas moins de dix points au combat précédent, est très à l’aise avec sa jambe avant. Aux aguets, Antonin a patiemment bloqué tous les mawashi chudan et a imposé son style, vers l’avant. Le clan HKC peut enfin y croire.

Le troisième tour aura fait retenir son souffle à tous les supporters. Après s’être octroyé le premier point sur un contre gyaku au visage, tout en justesse, Antonin est mené 1-4. Les combats d’une minute laisse peu de marge pour revenir, d’autant plus que son adversaire esquive bien. Sur le fil, à la dernire seconde, Antonin place un Ura Mawashi jodan qui vient couper le déplacement exterieur de son opposant – les juges lèvent immédiatement leurs drapeaux. Victoire 4-4 au shenzu !

Antonin est en finale, et nous savons que ce sera difficile. Son adversaire, tout juste revenu de l’Open International de Liège, dit-on dans les gradins, a fait forte impression lors des qualifications. Cela se confirme sur les tatamis. D’une précision, timing et facilité un cran au dessus, Antonin s’incline 0-8 mais peut se féliciter d’un beau parcours, bravo !

Gabriel VAZQUEZ doit se contenter du bronze

Gabriel est habitué des compétitions. Il est aussi ni plus ni plus le tenant du titre. Pour son premier combat, il est toujours agréable du point du vue du coach et des tribunes, de voir ce petit bonhomme faire parler sa technique face à des combattants plus grands et agressifs que lui. On parle là de l’esprit fondamental du karaté. Utiliser l’art martial pour se défendre contre plus fort que soi. Bref, Gabriel s’impose lors de son premier tour 4-0 sans le moindre danger à l’horizon. Le combat suivant est à nouveau une démonstration de déplacements. Gabriel ajuste la distance, change de garde, feinte d’attaquer, absorbe, remise. Il tente un uraken bras avant, un yoko geri en contre, bref il s’amuse, et ça fait rapidement 3-0. Un mawashi chudan concédé dans les dernières seconde ne  l’empêche pas d’accéder aux demi-finales.

Cette fois, le combat est serré. Son adverse bouge bien et déclenche rapidement poings et jambes. 1-1, 2-2, 3-3, on ne respire. La pièce tombe du mauvais côté, et Gabriel voit son titre lui échapper 3-5 dans les ultimes instants du combat. Qu’a-t-il manqué? Difficile à dire. Un peu plus de diversité technique, et d’esquive en défense, surement.

Reste une belle médaille de bronze, et régularité à souligner tant en kata qu’en combat.

De leurs côtés, dans leur catégorie du jour, Octave BOKOBZA et Wissem JEMAI s’emmêlent dans les tours qualificatifs. Si Octave passe le premier tour (adversaire disqualifié après 4e sortie jogai), il s’incline au second. Wissem, lui, pourtant attendu après ses efforts en combat la saison dernière, s’incline au premier tour 1-2. Il avait pourtant bien contrôlé son combat, mais concède un mawashi chudan dans les dernière secondes après une défense hasardeuse. Wissem passera un tour 4-0 en Div 2, et accède à la finale. Il s’incline à nouveau sur une décision aux drapeaux après un score de 1 partout.

Poussins

En poussin léger, Raphaël TRACOL-MAILLAUCHAUD s’accroche et surprend le président HKC dans les gradins. Il a en effet beaucou progressé ces derniers mois. Il s’incline sur le fil 4-6 au premier tour, puis à nouveau en division deux. Reste de nombreux points marqué et de bon déplacement, c’est bien mieux qu’au challenge berger en avril. Les victoires viendront.

Pupilles

Place aux pupilles léger. Maxime JULLIAND et Elliott BOKOBZA, bien préparés depuis les catégories poussins, s’avancent déterminés à se frayer un chemin jusqu’au podium. Les deux remportent leurs premiers tour 5-0, et rendent fier leur coach. Malheureusement, ils échoueront aux portes du podium, dans des combats trop brouillon. Il faut mieux gérer la distance. 

Lucas LAMEIRA défit les pronostics et prend le bronze

Chez les pupilles mi-léger, On attendait Adam, ce fut Lucas. Tout en contrôle et en remise, rappelant un certain Gabriel VAZQUEZ de deux ans son aîné, Lucas ne laisse aucune ouverture à son premier adversaire, 4-0.

Une seconde victoire dans la même lignée, 3-0, le hisse en demi-finale, et fait lever le clan HKC ! Direction les demi-finales !

Malheureusement son beau parcours s’arrête là pour cette fois, stoppé 2-5 par un combattant de Nice R.

Adam FROTTIER aura vécu un Open des jeunes 2019 Combat difficile, avec une défaite au premier tour 1/3 contre Alexandre BAUDARD (frère de Laure – Nice R). Il assure une victoire 4-1 au tour suivant (Div 2) mais s’incline à nouveau au 2e tour Div 2. A contre-courant de la forme actuelle d’Adam en cours, une compétition à oublier. Il faut maintenant penser à dimanche, et aux Katas où Adam figure parmi les favoris.

Milo SABAH répond présent, mais manque la finale

Milo SABAH entre dans sa compétition avec l’envie de faire mieux que la saison dernière – 3e à l’Open des Jeunes 2018, déjà en pupilles. Bien relâché, précis, il mène rapidement 1-0 mais laisse son adversaire revenir à 1-2 sur un mawashi concédé au corps. Impensable d’en rester là, tant il domine son adversaire à chacune de se tentatives. Il s’impose 3-2, mais s’est fait peur.

Milo aurait pu trouver meilleur adversaire pour se rassurer, Thomas étant du club… 8-0. Le score est sans appel. On est content pour Milo, désolé pour Thomas pour sa première compétition sous les couleurs HKC – il y en aura d’autres ! – en route pour les demi-finale.

Malheureusement Milo s’inclinera sur le fil, et devra se contenter du bronze. Dommage, il y avait la place. Il tentera légitimement l’or à la Coupe Elite.

Marie VAZQUEZ en argent !

Marie, préparée depuis déjà deux saisons en poussin, entre dans sa première année pupille de la plus belle des manières. Opposée à une fille de Taiki Club, qui elle entrait pour sa première compétition, Marie s’impose avec la manière 8-0 en moins d’une minute. De très bons fondamentaux, une bonne vitesse de poing et une projection vers l’avant. Au second tour, Marie suit sa lancée et mène rapidement 5-0. Malheureusement, Marie subit la seconde partie de combat, contre une adversaire qui tente tout pour remonter. Marie ne parvient pas à contrer rapidement, et se retrouver acculé, sur les talons. Un dernier point marqué et le chronomètre viendront la sauver – 6-5, elle se sera fait peur.

En finale, face à une adversaire de région, Marie est malheureusement surclassée. Elle s’incline 0-8 – sans regret. Il faudra encore du travail, notamment sur les jambes, pour viser l’or. Reste deux victoires convaincantes et une belle médaille d’argent, bravo !

Bravo aussi à Bethsabée BUCHERON et Lily-Emeline RISAL-BRODERSEN, encore timorées en combat, qui prennent de l’expérience aujourd’hui.

Marie finale kumite

Open des jeunes de Paris 2019 – Kata

Retour au gymnase Elisabeth ce dimanche, pour la suite de cet Open. Au programme du jour – les Katas. Moins de monde que la veille, mais les meilleurs techniciens sont bien sûr au rendez-vous. Nous ne sommes pas mécontents de bénéficier d’un gymnase à la fois plus calme, et d’un niveau de qualité.

Les minimes donnent le ton. HKC ne concourent pas dans cette catégorie, faute de compétiteur. Armand DAYAN (Nice R – 2nd Coupe de France 2018) que nous suivons, pour l’avoir maintes fois affronter l’année dernière, ne peut accéder à la finale. Nous étions prévenus, cet Open des jeunes de Paris 2019 attire certains karatéka d’Île-de-France très préparés.

Place aux benjamins, comme la veille, qui ont la charge d’ouvrir la journée pour ce qui nous concerne, sous le regard attentif du président.

Président HKC

Camille JULLIAND déçue, mais en bronze !

Benjamines

Benjamins Kata HKC light

  • Camille JULLIAND
  • Yu ARRASSE-MIYATA
  • Joséphine d’ALBIS

Quel tableau ! Comme attendu, chaque tour sera difficile. Peuvent prétendre à la victoire Camille JULLIAND (HKC – Vice-vainqueur en titre) Ines ORDONNEZ (KIMEYDO CENTER – Vainqueur Coupe de France Corpo, absente / blessée / l’an dernier) et Laure BAUDARD (Nice R – Vainqueur Coupe Elite Paris, absente à l’Open l’an dernier). 

Rappelons que Camille et Laure se sont entraînées ensemble, au stage HKC Mont Mézenc 2019, cette dernière ayant participé comme invitée extérieur, et se connaissent par cœur.

Les trois filles remportent leur premier tour sans trembler, 3-0, (Camille Heian Yondan), et s’observent à distance.
C’est malheureusement Yu (vainqueur Coupe Elite Paris pupilles) qui fait les frais d’affronter Inès ORDONNEZ au premier tour, et chute logiquement 0-3 avec Heian Yondan. Joséphine ne démérite pas, avec une technique en nette progression, mais s’incline 0-3 Heian Yondan, contre la régulière et solide Pauline BAVAROIS (SP12)

Yu et Joséphine remporteront 3-0 leur second tour, et s’affrontent en finale Div 2. C’est Yu qui remporte la médaille d’or seconde division avec un solide Bassai Dai. Bravo à toutes les deux !

Retour au tableau principal. Camille affronte une grande et puissante fille, mais reste concentrée avec Heian Godan propre et sans erreur. Sa passe tout juste, 2-1, ouf !

Laure et Ines, bien entendu, accèdent aux demi-finales.

Ce sera Camille contre Laure. On retient notre souffle dans les gradins. On a beaucoup attendu cette confrontation, avec le sourire bien sûr, sur les hauteurs du Mont Mézenc. Laure est plus puissante, plus incisive. Camille, plus précise et plus technique. Camille sait qu’elle doit faire son meilleur kata pour espérer mettre en danger Laure. La pression aura raison d’elle. Après un bon début sur Bassai Dai, Camille s’arrête. Un trou de mémoire qui nous glace, interminable. Ce sera finalement Laure, bonne joueuse, qui soufflera, en mimant, la suite du kata à Camille, depuis le bord du tatamis. Un geste de fair-play que nous saluons.

En finale, Ines ORDONNEZ s’impose en grande patronne du jour, 3-0 (Kanku Dai) sans perdre un drapeau, et avec un écart considérable sur ses concurrentes. Chapeau bas.

Camille doit se contenter de la 3e place. Rendez-vous à la Coupe Elite, nous n’avons pas dit notre dernier mot !

Podium benjamins Open des jeunes

Coup de tonnerre, pas de finale !

Benjamins 

  • Antonin FROTTIER
  • Gabriel VAZQUEZ
  • Wissem JEMAI
  • Octave BOKOBZA

Place aux garçons, et directement le grand bain pour HKC avec Antonin et Gabriel, respectivement 2nd en titre, et 2nd Coupe Elite de Paris 2018, tous deux derrière Armand DAYAN en minime cette année. Ils sont donc logiquement les favoris de cet Open des Jeunes 2019.

Antonin rentre dans sa compétition avec un Heian Yondan propre, mais trop scolaire. On est tout de même surpris de voir s’échapper un drapeau. Il passe 2-1 et doit se libérer pour la suite. Un duel de kata est un combat à distance, il faut s’engager dans le même esprit.

Au second tour, son Heian Godan est bien plus convainquant. Coup de tonnerre, c’est Hayato IKEDA (Taiki Club) qui passe sur le fil 1-2 (Heian Godan tous les deux). Si Hayato ne démérite pas (bravo à lui, il court derrière Antonin depuis plusieurs saisons), très honnêtement, c’est la stupéfaction dans le clan HKC. Nous ne comprenons pas. Seule leçon à en tirer pour la suite, mettre un écart si important avec ses concurrents, qu’aucun doute n’ait le temps de s’installer dans la tête de juges. Antonin, pourtant en forme et impressionnant sur la suite de son programme (kata supérieur) est prévenu pour suite de la saison. Il n’y a aucun tour facile. Il peut toujours viser légitimement la première place à la Coupe Elite en janvier.

Gabriel, de son côté, entre en patron sur les tatamis, et expédie son premier adversaire 3-0 (Heian Yondan). On reste concentré dans les gradins, les duels décisifs arrivent. Le second tour est à nouveau une formalité, 3-0 (Heian Godan), contre pourtant un bon karatéka Joshua BRIET (Taiki Club) qui a affiné sa technique.

Direction les quart de finales. Gabriel rencontre Ayrton RAKOTOMAMONJY (MAKA International Association), de style principal Goju-ryu. Ce dernier avait battu sur le fil 2-3 Antonin l’année dernière à la Coupe Elite. C’est le principal adversaire de cet Open des jeunes de Paris 2019. Gabriel présente un Bassai Dai en demi-teinte. De très bons passages, et une fin plus fragile sur les appuis et la ceinture abdominale. 1-2, c’est la désillusion. Ayrton finira premier, opposé en finale à Arthur GRAUX, Taiki Cub. Gabriel proposera Enpi en finale de repechage, et remporte le bronze 3-0. Cela reste une satisfaction, son adversaire étant dangereux sur Bassai Dai, il aurait pu le surprendre.

Reste un goût amer pour le clan HKC. Nous étions favoris, tout était réunis pour une finale Antonin contre Gabriel. Le travail continu et paiera, espérons le, à la Coupe Elite. A noter que cela faisait trois ans, depuis la saison 2016 et leur première année pupilles (8 ans contre 11 aujourd’hui), que ni Antonin ni Gabriel n’accèdent à la finale de l’Open des jeunes ou de la Coupe Elite de paris…

Un peu plus tôt, dans le second tableau benjamins, Wissem se frayait un beau parcours. Vainqueur 2-1 (Heian Yondan), puis à nouveau 2-1 (Heian Godan), Wissem fait parler sa puissance et limite les erreurs techniques. Il prend plus son temps que d’habitude et soigne ses positions. Ça passe sur le fil les deux fois ! Au troisième tour, opposé à Ludwik COUSIN (Taiki Club) Wissem ne peut rien et échoue 0-3 (Bassai Dai). Il s’inclinera malheureusement à nouveau en final de repêchage pour le bronze. Reste un bel Open des Jeunes 2019 kata pour lui, bravo !

Félicitation aussi à Octave BOKOBZA, dont le travail n’est pas récompensé aujourd’hui mais qui a démontré ses progrès.

C’est la pause déjeuner, ici au stade Elizabeth. D’autant plus appréciable que la planning de la veille n’avait pas laissé une minute de répit aux coachs pour se restaurer (!).

Déjeuner HKC

Poussins

Raphaël TRACOL-MAILLAUCHAUD en argent !

Raphaël 2nd Kata

Il s’en sera fallu d’un petit drapeau. Raphaël, convainquant mais non récompensé la veille en combat, sort logiquement des poules et accède aux demi-finales. Appliqué dans ses katas, concentré sur l’événement, grâce notamment à sa participation l’année dernière dès 6 ans, Raphaël accède à la finale ! Il rencontre à nouveau un adversaire des poules (Nice R), qui l’avait battu 3-0. En finale, Raphäel accroche un drapeau… 1-2. Dommage, il manque des jambes sur Heian Nidan. Mais prometteur.

Bravo à Roméo BUCHERON qui prend de l’expérience. Les armes lui manquent pour se frayer un beau parcours aujourd’hui.

Poussines

Elsa LAMEIRA à la 3e place

Mini-poussines HKC

Les joies des petites catégories nous offrent parfois des situations cocasses. Elles ne sont que 4 poussines aujourd’hui pour cet Open des jeunes 2019. Elsa échoue, pour sa toute première compétition, mais fini de facto 3e. Une médaille de bronze que nous ne vanterons pas sur tous les toits, mais qui encourage Elsa pour sa première expérience.

Pupilles

  • Maxime JULLIAND
  • Adam FROTTIER
  • Lucas LAMEIRA
  • Milo SABAH
  • Thomas RAYNAL-LIMOGE
  • Elliott BOKOBZA

Maxime JULLIAND en argent !

Camille & Maxime public HKC

Pour cet Open des Jeunes de Paris, les pupilles masculins sont divisés en deux tableaux distincts.

Maxime et Elliott sont ainsi séparés des autres. Maxime domine la catégorie, et s’impose à deux reprises sans trembler 3-0. Malheureusement en final, il se trompe en confondant heian nidan et heian yondan dés le premier mouvement. Une 2e place frustrante, mais tout de même un beau résultat.

Elliott, malgré une victoire, ne se sort pas des tours qualificatifs, ce sera pour une prochaine fois.

Pas de finale, mais le bronze pour Adam FROTTIER

Dans l’autre tableau, la première surprise vient de la présence de deux techniciens de région très impressionnants. Adam, en forme cette saison, rencontre l’un deux après une première victoire nette (3-0 Heian Yondan). Plus timide, Adam est fragile sur ses appuis et oublie le kiai à la retombée du saut d’Heian Godan. Il s’incline face à un très bel adversaire 0-3. Dommage. Adam accroche tout de même le bronze, bravo !

La suite est une hécatombe. Aucune victoire à l’horizon, si ce n’est Thomas contre Milo – pour une revanche de la veille en combat. Sans pourtant démériter, nos techniciens doivent être plus précis et plus dynamique pour espérer se frayer un chemin dans cette catégorie pupille – âge charnière transition entre les poussins apprentis karatéka et les benjamins déjà très solides et impressionnants. Milo, Lucas, et Thomas devront poursuivre leurs efforts dans l’optique de la Coupe Elite.

Podium Pupilles Kata

Pupillettes

Marie a toutes les chances en kata, pour sa première en pupille. Son adversaire (Goju-Ryu) s’avère très solide au premier tour. C’est la douche froide, marie trop imprécise dans ses gestes, et à la posture trop voûtée, s’incline 0-3. Son adversaire prendra la médaille d’or après un parcours sans faute. Bien entendue, le niveau technique Marie ne fait aucun doute et lui suffit à remporter haut la main ses deux tours suivants et s’emparer de la médaille d’or Div 2. Cela étant, il faut continuer le travail pour accrocher si possible la finale dés janvier pour la Coupe Elite.

Bethsabée BUCHERON et Lily-Emeline RISAL-BRODERSEN, toujours dans l’esprit d’apprentissage, ne déméritent pas. Il faut s’armer de patience pour un jour espérer de beaux parcours dans ces compétitions exigeantes.

 

Marie médaille Kata Open des jeunes 2019

 

A noter enfin plusieurs points quant à l’organisation, que nous sommes contraints de relever. En espérant que cet Open des Jeunes se passe mieux les éditions suivantes :

  • Absence de l’antenne des médecins de la croix rouge toute la journée en combat.
  • Interdiction de coaching contrairement à la règlementation nationale pour les Opens Départementaux. Interdiction même des coachs de circuler.
  • L’absence de repêchage en Combat, et donc de médailles de bronze officielles. Aucune médaille de bronze n’a été distribuée.
  • L’absence de catégorie équipe en kata, et cela malgré un fin de compétition à 15h, pour un gymnase pouvant accueillir les compétiteurs jusqu’à 18h –  il y avait donc le temps, contrairement à ce qui a été évoqué en septembre lorsque nous avions demandé des catégories équipes Kata pour cet Open. Nous rappelons que la catégorie équipe existait pour cet Open il n’y a pas si longtemps.

  • Des combats écourtés à 1 min au lieu de 1,30min ou 2 min selon les catégories et temps réglementaires.
  • Trois juges en Kata au lieu de cinq par le passé (nous savons que cela est une décision nationale et pas du CDK Paris, néanmoins, nous le déplorons).
  • Des tableaux divisés en Kata, séparant parfois les catégories entres elles. Offrant certes plus de titres et podiums, mais dévalorisant aussi la valeur de ces derniers. L’Open des Jeunes est aussi très peu clair à suivre depuis les tribunes.

  • Des erreurs de saisies dans les tableaux lors des inscriptions, qui opposent régulièrement des élèves d’un même club au premier tour, obligeant les coachs (pourtant interdits de circuler) à intervenir pour signaler la situation.

Nous appelons à un effort significatif pour que cet Open redevienne une belle journée dans le respect du travail des jeunes athlètes, des entraîneurs, des clubs et des familles.

Cet Open des jeunes de Paris 2019 de termine, avec un sentiment mitigé pour le club. Le palmarès est presque le même que la saison passée (une médaille d’or en moins, une médaille d’argent et de bronze en plus), et nous sommes heureux de confirmer notre présence sur les nombreux podiums. En revanche, cela s’est fait dans la douleur, la plupart du temps sans aucune marge. L’Open des jeunes nous semble d’un niveau global plus relevé qu’il y a quelques saisons, cela nous réjouit pour la bonne santé du karaté parisien et alentours, et rend du même coup le challenge plus difficile. Surtout, nous ne pouvons laisser de côté la frustration de voir s’échapper sur le fil de nombreuses finales et titres , avec 7 médailles de bronze, 4 d’argent pour 0 titre. L’objectif est clairement de passer la marche qui nous manque aujourd’hui, bien plus souvent à l’avenir.

Recap-Résultat 04 ARGENT / 07 BRONZE / O2 Or Div 2
13 podiums sur 18 catégories présentées

COMBAT

Antonin FROTTIER – 2e
Marie VAZQUEZ – 2e
Gabriel VAZQUEZ – 3e
Milo SABAH – 3e
Lucas LAMEIRA – 3e
Yu ARRASSE-MIYATA – 2e Div 2
Wissem JEMAI – 2e Div 2

KATA

Maxime JULLIAND – 2e
Raphaël TRACOL-MAILLAUCHAUD – 2e
Gabriel VAZQUEZ – 3e
Camille JULLIAND – 3e
Adam FROTTIER – 3e
Elsa LAMEIRA – 3e
Yu ARRASSE-MIYATA – 1ère Div 2
Marie VAZQUEZ – 1ère Div 2

Palmarès saison dernière : 
OR 01 / ARGENT 03 / BRONZE 06 / Or Div.2 02
12 podiums sur 16 catégories présentées

4 Replies to “16 & 17 novembre – Résultats Open des jeunes de Paris 2019 – 04 médailles d’argent et 07 de bronze !”

  1. Bonjour.
    Je vous lis toujours avec un grand plaisir. Je trouve que vous êtes très encourageant avec vos élèves, qu’il y a toujours du positif dans vos récits. Ma fille fait aussi de la compétition en kata (benjamine 1) et nous avons dû nous croiser dans les tribunes à Saint Quentin, elle était sur le même tatami que votre jeune élève Yu, et je me souviens bien de ses katas.
    En vous souhaitant une très bonne continuation.
    Mme Simon

  2. Merci pour vos récits. Je vous suis depuis un petit moment déjà. Et j’adore la façon dont vous racontez vos journées de compétition! Quelle bienveillance à l’égard de vos élèves. Bravo.
    En coupe de France kata à Saint Quentin je me souviens des passage de la jeune Yu, ma fille était sur le même tatami. Elle perdra en demi contre la très forte Jenny Ouch mais gagnera la finale repêchage contre Léa Nassapeut. Des noms que nous connaissions grâce à vos supers récits de compet! Continuez ainsi, c’est un plaisir!
    Mme AL Simon

    1. Horizon Karaté Club dit : Répondre

      Merci à vous, et nos félicitations à votre fille pour ce beau podium national 🙂
      C’est un plaisir de savoir que nos articles sont lus aussi par des karatékas et familles extérieurs à notre club.
      Timothée

  3. Le palmarès au rendez-vous

Laisser un commentaire