11 février 2018 – Résultats Coupe Honneur (Paris) – 5 médailles dont deux en or !

Ce dimanche 11 Février se tenait la Coupe Honneur Paris Kata & Combat, dans l’habituel Gymnase Didot (14 arr.).

Une compétition particulière puisqu’il s’agit de « repêchages » pour les karatéka qui ne sont pas parvenus à se qualifier aux Coupe de France Katas et Combats lors des « Coupes Départementales Elites » en novembre dernier. C’est donc le rendez-vous de la dernière chance qui attend nos karaté kids aujourd’hui.

Salut pupilles combat / Karate-gi
A noter que nous progressons sensiblement dans la catégorie sans merci des « plus beaux Karaté-gi ».

Echouants aux portes de la qualifications, tous deux médaillés de bronze en novembre, Gabriel Vazquez et Antonin Frottier concourent. Le climat est tendu : on révise ses gammes avec application. L’objectif de chaque combattant est clair : atteindre la finale, synonyme de précieuse qualification. Déjà qualifiés en combat Camille Julliand et Wissem Jemai ne sont pas là ce matin, et rejoindront la compétition un peu plus tard pour défendre leurs chances en Kata.

entraînement mawashi-geri

Antonin Frottier médaille d’or et Gabriel Vazquez médaille de bronze !

médailles karaté pupilles combat

En finale, Antonin subit la première minute du combat. Plus petit en taille, prudent, son adversaire l’attend et fonctionne en contres ou attaques explosives. Le combat est serré. 0-1, 1-1, 1-2, 2-2. Mais à 4-4, Antonin, plus rapide et plus précis, place plusieurs mai geri chudan, prenant l’avantage et obligeant son adversaire à se livrer pour rattraper son retard. Efficace en contre, Antonin se libère alors dans un schéma de combat qui lui convient, et s’envol : 11-4. La médaille est belle.

Gabriel échoue malheureusement d’un cheveux dès le 1er tour. 0-5 après à peine 30 secondes, Gabriel est trop négligeant dans sa défense et protège mal son flanc. Son adversaire en profite pour placer son mawashi geri à 6 reprises au cours de combat. C’est beaucoup. Sauf que Gabriel est toujours aussi efficace avec ses poings et place pas moins de 10 gyaku Zuki ! Il prend même l’avantage une poignée de secondes avant la fin : 10-9. Mais les juges notent un dernier mawashi contre lui à la dernière seconde ! Gabriel est éliminé, 10-12 dans un combat fou qui était à sa portée. Son adversaire ira par la suite facilement en final (7-0). Rageant.

Les deux tours de repêchages sont une formalité pour Gabriel, (5-0 puis 6-0), une médaille de bronze qui ne console personne, mais un beau résultat et des combats convaincants malgré tout.


Retour du déjeuner avec la Coupe Honneur Kata.

Antonin, 1er à la Coupe Elite de novembre, ne participe pas. En revanche, Wissem et Camille (avec un karate-gi Budo Fight tout neuf) arrivent, concentrés eux aussi pour décrocher une qualification.

La première question qui se pose concerne les programmes Kata. Combien y a-t-il de participants, et donc de tours? Reconnait-on des têtes connues parmi les futurs adversaires? La compétition honneur est particulière dans le sens où il y a bien plus à perdre qu’à gagner, pour ceux qui ont des ambitions nationales. L’échauffement est consciencieux, on en profite pour régler les derniers détails.

 

Gabriel Vazquez médaille d’or !

Médaille d'or en Kata masculin ! (pupille)

Il aura fallu une pause déjeuner pour que Gabriel revienne en pleine forme et démontre qu’il n’y avait pas de réelle compétition en Kata aujourd’hui. Après sa victoire à l’Open de Paris mi-janvier, il enchaîne les tours 5-0 (Heian Nidan), 5-0 (Heian Yondan), 5-0 (Heian Yondan), et le voilà en finale. Puis médaillé d’or après un beau Kata supérieur 5-0 (Bassaï Dai). Trop facile ce jeu. Direction la Coupe de France.

Camille Julliand médaille d’argent !

Podium Kata pupille / Or et argent (x2)

Camille se règle, et retrouve sa précision technique dans des Katas plus complexes que la saison dernière. Médaille d’argent à l’Open de Paris en janvier, elle confirme sa progression en remportant son premier tour sans être inquiétée 5-0. Attention cependant à un déséquilibre qui aurait pu lui coûter cher en cas de duel plus serré.

En final, c’est une adversaire piège et de style Goju-Ryu qui s’oppose à elle. Camille effectue un très beau Heian Godan contre Bassaï de son adversaire. C’est serré, très serré même et la différence de style pratiqué n’arrange rien aux pronostiques. 2-3, Camille s’incline sur le fil, mais tient sa qualification. 1/8 de finaliste la saison passée à la Coupe de France, un plus beau parcours encore est à portée de main en Avril.

Wissem Jemai médaille d’argent !

C’est LA surprise de cette journée. Wissem, qu’on sait à l’aise en combat mais un peu moins en Kata, a démontré un Karaté appliqué, avec un bon sens du rythme où chaque technique est posée avant de passer à la suivante. Il passe les tours un à un 5-0 (Heian Shodan) puis 4-1 (Heian Nidan). Et se hisse en tête de son tableau. Ce fut donc une finale fratricide mais magnifique dans cette Coupe Honneur Kata, contre Gabriel. Un professeur comblé.

Professeur de Karaté combléJe promets solennellement d’enfiler ce type de bonnet à chaque finale entre membre du club pour laisser éclater ma joie.

Les Karaté-Kids du 5eme arrondissement de Paris

 

Le récap résultats de la Coupe Honneur (en gras les qualifiés pour les Coupes de France):
Pupilles Combat
Antonin Frottier : 1er
Gabriel Vazquez : 3e
(étaient déjà qualifiés en novembre : Camille Julliand et Wissem Jemai) 

Pupilles Kata
Camille Julliand : 2e
Gabriel Vazquez : 1er
Wissem Jemai : 2e
(était déjà qualifié en novembre : Antonin Frottier) 

2 Replies to “11 février 2018 – Résultats Coupe Honneur (Paris) – 5 médailles dont deux en or !”

  1. Yeah! Well done Tim! On attend les suivants articles avec impatience.
    On en fait un pour tes 30 ans sur le Métropolis?
    😉

  2. Haha no way 🙂 De toute façon c’est vite vu j’y suis pas allé ! La soirée était mieux aux Jolies Mômes avec tout le monde 🙂

Laisser un commentaire